Du lundi au vendredi 9h à 13h et 14h à 18h30

Le samedi 9h à 12h après-midi sur RDV

7, Boulevard Henri Arnauld

49100, Angers

Comparer les annonces

Sélectionnez l’une des questions fréquemment posées ci-dessous pour en savoir plus sur l’achat, la vente, la location et l’immobilier. En outre, commencer à penser à des choses importantes à considérer lors de la plongée dans votre recherche immobilière.

Questions sur l’achat immobilier

Quel type de bien choisir pour un investissement immobilier locatif ?

Les petites surfaces T1 ou T2 offrent un meilleur rendement ainsi qu’une demande plus forte qu’un T3 ou T4 sauf dans le cas d’une colocation. En effet, une famille recherchant un T3 ou T4 s’orientera plus facilement vers l’achat.

Quels sont les critères à privilégier sur l’achat d’un bien immobilier locatif ?

Il faut avant tout se préoccuper de l’emplacement/localisation et des facilités d’accès aux transports en communs. Intéressez-vous à la gestion de la copropriété. Trop peu de travaux es souvent le signe d’une copropriété qui se dégrade. A l’inverse, trop de travaux grèvera votre rentabilité.

Faut-il rénover un bien avant de le vendre ?

Certains acquéreurs voudront entrer dans un logement sans faire de travaux alors que d’autres préfèreront le personnaliser quitte à engager de gros travaux. Généralement, un bien entretenu se négociera mieux qu’un bien qui nécessite des travaux car cela rassure l’acquéreur sur la qualité intrinsèque du bien. D’une façon générale, il est inutile d’entamer de gros travaux mais il faut effectuer les « petites » réparations ou rafraîchissements ainsi que les mises en conformité (électricité, gaz…). Enfin, le Home Staging a démontré depuis longtemps ses bénéfices. Ne pas hésiter à retirer quelques meubles trop encombrants, donner de l’espace à vos pièces et soigner les extérieurs.

Faut-il préférer le mandat exclusif ou le mandat simple ?

Il peut être tentant de confier son bien à plusieurs professionnels en espérant ainsi augmenter ses chances de vendre. Attention, à l’heure d’internet et des alertes, un acquéreur en recherche active constatera facilement que votre bien est en vente dans plusieurs agences. A ce stage le message transmis à l’acquéreur potentiel peut être contreproductif. En effet, il pourra pense que votre bien est difficile à vendre ou que vous êtes pressé, ce qui ne peut que nuire à la vente de votre bien. Dans le premier cas, l’acquéreur se détournera purement et simplement de votre bien et dans le second cas, il tentera une négociation à la baisse.

ABC IMMOBILIER est en mesure de vous proposer un mandat exclusif qui repose sur une exclusivité de communication et un partage avec un groupement de professionnels (AMEPI et Bourse de l’Immobilier Angevine). Le fonctionnement en groupement (environ 60 agences) vous donnera une exposition que vous ne pourriez pas obtenir autrement. Enfin ABC IMMOBILIER met en œuvre une communication efficace qui vous offrira une visibilité optimale (vitrine, site internet agence, site FNAIM, site internet professionnel de premier ordre comme Se Loger.com, Ouest France Immo.com…).

Avez-vous le droit d’arrêter de payer son loyer ?

Votre propriétaire refuse d’effectuer des travaux dans le logement qu’il vous loue ? Sachez que vous l’avez pas le droit d’arrêter de payer votre loyer pour autant. Seul, un tribunal peut suspendre les versements des loyers au propriétaires et le paiement des loyers se fera sur un compte séquestre dans l’attente de la réalisation des travaux décidé par le Tribunal. Sachez qu’il est toujours préférable de régler à l’amiable ces différents. Votre agent immobilier ou bien la Commission Départementale de Conciliation peut vous aider à trouver une issue favorable à ces questions.

Vous êtes locataire et envisagez de donner votre congé :

Vous devez informer votre propriétaire ou son gestionnaire en envoyant un courrier recommandé avec AR l’informant de votre départ.

Quel est à la durée du préavis de congé ?

Pour un logement soumis au bail de 89, le préavis est de 3 mois à compter de la date de présentation du courrier recommandé AR. Il est ramené à un mois dans les zones tendues et dans certaines conditions encadrées par la loi. Le préavis est de 1 mois dans le cas d’une location meublée.

Qu'est-ce que l'hypothèque d'un crédit immobilier ?

Un crédit classique immobilier peut parfois être assorti d’une hypothèque. L’hypothèque est une garantie qui porte sur le bien immobilier. Le créancier, s’il n’est pas payé dans les délais prévus, pourra obtenir la saisie de l’immeuble pour se rembourser.

Cette hypothèque doit être faite devant un notaire et donne lieu à une publication aux services de la publicité foncière.

L’hypothèque dure aussi longtemps que le crédit.

Cependant, elle reste encore inscrite aux services de la publicité foncière pendant une année après la fin du crédit, sans toutefois que la durée de l’inscription ne puisse dépasser 50 ans.

si vous vendez votre bien immobilier avant la fin du crédit, vous devrez obtenir la mainlevée de l’hypothèque, qui entraîne des frais et le paiement de droits et taxes.

Quesqu'un prêt à taux zéro (PTZ) ?

Le prêt à taux zéro (PTZ) est un prêt aidé par l’État qui vous permet d’acheter votre logement si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 2 dernières années, sous conditions de ressources. Le montant du PTZ dépend de la zone où vous achetez votre logement. Le prêt ne peut financer qu’une partie de l’achat, vous devez le compléter par un ou plusieurs prêts et éventuellement un apport personnel. Ce logement doit être neuf ou ancien avec des travaux.

Pour plus d’information suivre ce lien vers service-public.fr.

Qu'est-ce que le privilège du prêteur de deniers ?

Le privilège du prêteur de deniers est, avec l’hypothèque conventionnelle et le cautionnement, une des garanties qu’un prêteur peut vous réclamer pour vous accorder un crédit immobilier.

Ce privilège permet au prêteur d’être prioritaire sur les garanties prises sur le bien immobilier : si votre bien immobilier doit être saisi et vendu, le prêteur titulaire de ce privilège peut être indemnisé en priorité.

Pour que le privilège soit effectif, les 3 conditions suivantes doivent être réunies :

  • les actes de vente et d’emprunt doivent être établis par un notaire ;
  • l’acte d’emprunt doit mentionner que la somme empruntée est destinée à l’acquisition de l’immeuble ;
  • l’acte de vente doit mentionner que le paiement a été réalisé à l’aide du prêt.

Ce privilège ne peut être utilisé que lorsque le prêt va servir à payer le prix d’achat d’un logement déjà construit ou d’un terrain. Il ne peut donc pas servir à garantir la partie du prêt qui finance la construction de la maison.

Il doit être publié au service de publicité foncière dont dépend l’immeuble (ex-conservation des hypothèques) dans les 2 mois suivant la vente.

Son coût est inférieur à celui de l’hypothèque.

Doit-on prendre une assurance pour son crédit immobilier ?

L’assurance d’un prêt immobilier n’est pas obligatoire, mais l’organisme prêteur peut l’exiger, en particulier en ce qui concerne les risques liés au décès et à l’invalidité. L’emprunteur n’est pas obligé de choisir l’assurance proposée par le prêteur. La personne ayant ou ayant eu des problèmes de santé graves peut bénéficier de la convention Aeras.

L’établissement proposant le prêt immobilier peut vous imposer d’assurer celui-ci. À cet effet, il peut vous proposer une offre d’assurance.

Cependant, vous pouvez choisir librement l’établissement qui va assurer votre prêt, à condition que le contrat d’assurance présente un niveau de garantie équivalent à celui proposé par l’établissement prêteur. Vous devez donc pouvoir comparer les différentes propositions d’assurance.

Durant l’année suivant la signature de votre contrat, vous pouvez le résilier en adressant un courrier recommandé (de préférence avec accusé de réception) à votre assureur, au plus tard 15 jours avant le terme des 12 mois.

si vous souhaitez résilier votre contrat d’assurance, la résiliation doit être acceptée par votre prêteur.

Après la 1re année, vous conservez la possibilité de résilier le contrat chaque année, en adressant un courrier en recommandé à votre assureur au moins 2 mois avant la date d’échéance. Vous devez indiquer à l’assureur la date de prise d’effet du nouveau contrat d’assurance accepté par votre organisme prêteur.

Peut-on réclamer une caution bancaire pour un prêt ?

Oui, un prêteur peut vous imposer une caution bancaire pour vous accorder un prêt, ce qui constitue pour lui la garantie d’être remboursé. Le cautionnement bancaire est un contrat par lequel une personne, qu’on appelle la caution, s’engage à rembourser le prêteur à la place d’un emprunteur qui ne peut pas remplir ses obligations. Le prêteur doit suivre une procédure précise en informant notamment la personne se portant caution de l’étendue de son engagement.

Vous ne trouvez pas la réponse à votre questions ? Nos conseillers et conseillères se tiennent à votre disposition pour y répondre.